Histoires de guitares

LA GUITARE

Les premières traces connues remonteraient à 3000 ans av. JC en perse. Les maures l’ont apportée en Espagne d’où elle s’est répandue sous diverses formes au Portugal et en Italie puis dans le reste de l’Europe. Elle est passée par des phases d’expansion, de développement et de popularité très fortes et par des phases de mésestime et d’oubli tout aussi marquantes (le dictionnaire Escudier la décrit en 1854 comme «… le plus ingrat et monotone des instruments…») pour aboutir aujourd’hui à être l’un des instruments les plus joués et appréciés au monde, présent sur les 5 continents. Son évolution n’a cependant jamais cessée et la famille des guitares est extrêmement riche et variée, chaque pays, chaque civilisation s’appropriant l’instrument et l’adaptant à sa culture musicale.

HISTOIRES DE GUITARES

Bien que très répandue et populaire, la guitare est un instrument assez peu connu dans sa globalité, le cloisonnement des différents styles et univers musicaux ne favorisant pas une vision d’ensemble. La multitude de ses applications musicales, de ses développements historiques, géographiques et culturels, de ses cousinages avec d’autres instruments à cordes pincées (mandoles, banjos, violas entre autres) est si vaste qu’il a été difficile de sélectionner parmi l’ensemble des instruments et de «réduire» leur nombre aux modèles les plus représentatifs. C’est donc avec un peu plus d’une vingtaine d’instruments de grande lutherie (certains âgés de plus de 200 ans), que Gaëdic CHAMBRIER vous présente «Histoires de Guitares».

Le concert suit deux axes:

Le premier est historique, de la guiterne médiévale, monoxyle et rudimentaire, aux instruments en carbone moulé ou tressé issus de la recherche en aéronautique ou navale, en passant, entre autres, par la vihuela da mano baroque, la guitare romantique, la guitare théorbée de la «belle époque», la guitare classique telle que conçue par Antonio Torres, l’histoire de l’instrument est évoquée en paroles et surtout en musique. Le principe est le suivant: chaque instrument est joué dans le répertoire et dans le style pour lesquels il a été développé.

Le second axe est plus géographique ou culturel et balaie des styles musicaux aussi divers que les musiques celtiques, le blues, le bluegrass, la slide guitar, le jazz manouche, le flamenco, la musique brésilienne ainsi que les musiques pop et rock. Chaque style étant lui-aussi abordé par le biais d’une guitare emblématique.
Selon l’envie, la prestation peut se décliner sous plusieurs formes:

  • Concert: de la musique, rien que de la musique !
  • Concert/présentation: les morceaux sont contextualisés
  • Conférence musicale autour de la guitare: histoire, lutherie, contexte, le tout… en musique.
  • Exposition d’instruments

En complément, et ce, à la fin de chaque prestation, une séance de questions/réponses est proposée.
Il est également possible, dans le cadre d’un suivi thématique avec des festivals, des écoles de musique, des scolaires, des médiathèques ou centres culturels, de programmer une série d’interventions ou de master-class dont la fréquence et la durée sont à déterminer.

 

Télécharger le pdf Voir la galerie